Chaque fin d’année j’ai instauré un rituel : faire le bilan de mon année écoulée. Pour ça j’ai une liste de 10 questions qui me servent de guide dans cette étape.

Je profite généralement de la période entre Noël et le jour de l’an pour réaliser mon bilan. J’aime beaucoup le calme qui se dégage entre ces deux fêtes, lorsque la nouvelle année n’a pas encore teinté de ces énergies celle qui se termine. C’est un moment où je peux enfin prendre le temps de m’interroger sur mon année passée, pour ensuite déterminer mes objectifs pour la nouvelle.

C’est quoi un bilan, à quoi ça sert ?

Un bilan est un état des lieux à un moment donné de ce qu’il se passe dans notre vie, une sorte de check-up. Il indique ce que l’on veut, ce que l’on ne veut pas ou plus. Sans cette étape il est difficile de poser de véritables objectifs alignés avec nos aspirations profondes.

Le bilan est une étape cruciale

Tu ressens que certaines choses ne sont plus alignées avec toi, tu as vécu certaines étapes et cela te freine ? Tu te rends compte que les choses ne vont pas exactement dans le sens que tu souhaites ? Il est temps de faire un bilan.

J’ai établi ce rituel en 2013, lorsque j’ai eu envie de créer une vie qui me ressemble et dans laquelle je me sens bien. Il m’est apparu que sans cette étape d’analyse, j’étais incapable de définir des objectifs qui aient un sens pour moi et qui m’amènent vers ma vie idéale.

Le bon moment pour faire un bilan

Il n’est pas nécessaire d’attendre la fin de l’année civile pour mettre les choses à plat et définir ou redéfinir des objectifs. Sais-tu qu’il existe des périodes où les énergies peuvent avoir une influence positive considérable sur ta capacité à réaliser ton bilan ? En effet il est possible d’en faire tout au long de l’année à chaque trimestre en suivant le cycle des saisons, tous les mois calendaires, juste avant chaque nouvelle lune, ou pendant la phase de Mercure rétrograde. Si tu es abonné-e à la newsletter Ça infuse, ce phénomène ne doit plus avoir de secrets pour toi ! En résumé, lorsque cette planète rétrograde, c’est le bon moment pour faire un inventaire et mettre à les choses à plat. La rétrogradation de Mercure se produit à trois reprises chaque année, tu peux trouver les dates actualisées dans cet article.

Si tu lis cet article à une autre période de l’année, c’est aussi le moment idéal pour entamer un bilan. Comment je le sais ? Parce que le bon moment c’est surtout quand tu en ressens le besoin.

Gérer les émotions qui se dégagent de ton bilan

Faire un bilan n’est pas une chose aisée et les conclusions que l’on en tire peuvent remuer profondément nos émotions. C’est tout à fait normal, je dirais même que c’est humain, cela ne doit pas pour autant devenir un frein pour la suite.

Le quatrième accord toltèque tu suivras

Ce qui va ressortir de ton bilan pourra te sembler négatif ou te donner un sentiment d’échec. Il est très important dans ce cas de déculpabiliser. Dans son livre “Les quatre accords toltèquesMiguel Ruiz, livre quatre règles de vie afin de vivre une vie plus alignée avec soi-même. Le quatrième accord est : “Fais toujours de ton mieux“. En d’autres termes dans chaque action que tu mènes, tu fais toujours de ton mieux à un instant donné avec les moyens à ta disposition, et ce même si cette action n’a pas eu de répercutions bénéfiques.

Ce sont des faits et le plus important est de voir ce que tu vas faire des éléments qui en sont ressortis plutôt que de te fustiger. Le passé appartient au passé, tu n’as plus de pouvoir d’action dessus. En revanche les actions que tu vas mettre en place sont de ta responsabilité. Ne dit-on pas que le futur nous appartient ?

Laisser décanter tes conclusions tu feras

Aujourd’hui nous allons uniquement parler de bilan et pas encore d’objectifs. Quand tu fais un bilan, tu désencombres ton esprit en décortiquant ta vie, ce qui crée une sensation d’épuisement. Faire un bilan demande bien plus d’énergie que tu n’imagines, car tu viens remuer ce qu’il se passe ne toi. Parfois il en ressort des éléments dont tu n’avais même pas conscience.

J’ai également remarqué que lorsque je choisissais mes objectifs pour la nouvelle année dans la foulée de mon bilan, ils étaient biaisés par la fatigue intellectuelle et le manque de recul évident que j’avais à ce moment-là. Je te conseille donc de laisser au minimum une semaine de délai entre ton bilan et la définition de tes objectifs, il faut que ça infuse.

Suis le rythme des étoiles

rejoins la newsletter étoilée et découvre chaque mois des mails positif
et inspirants pour te relier aux énergies de la lune et du soleil

Les 10 questions à te poser pour faire le point

Les 10 questions suivantes soulèvent des points importants lorsque l’on veut progresser dans sa vie. Elles te permettront de voir le positif de ton année, le négatif également et ce qui peut être amélioré. Je te conseille de prendre une heure environ, de te placer dans un endroit où tu ne seras pas dérangé-e et de t’installer confortablement.

3 questions pour commencer en douceur

Qu’est-ce qui m’a fait-e kiffer cette année ? Liste ici des tous petits et des grands instants qui t’ont marqué-e et qui t’ont mis la patate. Il y en a bien plus que tu ne peux le penser de prime abord.

Qu’est-ce qui a été difficile cette année ? Pourquoi ? Tu as vécu des moments moins évidents ou certaines choses ne se sont pas passées comme tu l’avais espéré. Il est intéressant de revenir dessus afin de comprendre ce que cela a remué en toi.

5 choses pour lesquelles je suis reconnaissant-e cette année. De prime abord cette question semble similaire à la première, pourtant il y a parfois des situations négatives qui ont des répercussions positives dans ta vie et qui t’amènent à ressentir de la gratitude.

3 questions pour approfondir

Cette année quelle a été ma plus grosse erreur ? Quelle(s) leçon(s) en ai-je tirée(s) ? Tu n’as pas appris à marcher dès ton premier essai, c’est en faisant tes premiers pas que tu as appris les bons gestes à répéter. Faire une erreur c’est apprendre à marcher dans la vie d’adulte et c’est ce qui te permet de t’améliorer.

De quoi suis-je le/la plus fier/fière ? Savoir dire ce qui te rend fier est extrêmement important. Cela développe ta confiance en toi et ton estime de toi. De plus elles participent activement à créer du positif dans ta vie.

Qu’ai-je appris sur moi et sur les autres ? Chaque événement de ta vie est un enseignement précieux car il renforce ta connaissance de toi-même et tes relations. Cela t’offre la possibilité de mieux appréhender le monde qui t’entoure et tes besoins.

4 questions pour aller encore plus loin

Quels étaient mes objectifs pour l’année écoulée ? Lesquels ai-je atteint ? Tu avais une liste d’objectifs précise dont certains sont validés. Ce sont des victoires essentielles qu’il te faut comptabiliser. Tout comme les fiertés elles viennent accroitre ta confiance en toi et ton estime de toi.

Quels objectifs n’ai-je pas remplis ou ai-je abandonnés ? Pourquoi ? Ne pas remplir un objectif ou en abandonner en cours de route est courant pour plusieurs raisons. Il(s) n’étai(en)t pas vraiment aligné(s) avec tes aspirations profondes, tu n’avais pas réalisé de bilan avant de le(s) définir, ta liste était trop longue, ou tout simplement il(s) ne correspond(ent) plus à ce que tu souhaites. Et c’est OK ! L’important est de savoir quelles sont les raisons pour lesquelles tu n’y es pas arrivé.

Que puis-je améliorer et comment ? Reviens sur les réponses que tu as données précédemment et demande toi ce que tu peux modifier pour rendre les choses plus optimales. Par exemple ce peut-être ta perception des éléments négatifs, ta façon de déterminer tes objectifs ou encore ta manière d’aborder certaines situations.

Qu’est-ce que je choisis d’abandonner ? Cette question revient à interroger sur ce qui ne te correspond plus dans ta vie et ne devrait plus en faire parti. Renoncer à quelque chose demande du courage. Pourtant c’est dire “non” à quelque chose qui te dessert, c’est dire “oui” à ce que tu souhaites attirer.

Je suis intervenue lors d’une conférence, une “rencontre qui construit demain” sur la thématique du bilan, organisée par Odagaia. Cette rencontre filmée peut t’apporter d’autres éléments dans la réalisation de ton bilan.

Une fois ton bilan terminé, tu peux constater que même s’il y en a eu des moments négatifs, ils ne composent pas 100% de ton année. Nelson Mandela a dit : “Je ne perds jamais. Soit je gagne, soit j’apprends.” Faire un bilan c’est gagner en apprentissage de soi même.

Comme je l’ai spécifié plus haut, je te conseille de laisser infuser tout ça. Ton inconscient va bosser en tâche de fond sur ce qui est remonté et lorsque tu te sentiras prêt-e à poser tes objectifs tu auras l’esprit beaucoup plus clair et affûté. Quelles sont les périodes où tu aimes mettre les choses à plat ?

Nadège •••★

Cet article t’a plu ?
Partage le sur les réseaux sociaux avec le #cainfuse !

10 question pour faire bilan
etoiles bleues

De nouvelles idées de lecture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page