Les petits bonheurs sont partout autour de nous et dans nos vies. Il “suffit” simplement d’y prêter attention. Ils se cachent dans de tous petits moments du quotidien, dans des instants de vie, dans un sourire ou encore un regard.

Souvent nous sommes tellement pris par notre quotidien qu’on ne les remarque même pas. La vie file à une cadence dingue et les soucis prennent tout l’espace disponible, mais les petits bonheurs sont là. Ils attendent qu’on les remarque.

Alors, comment faire pour les remarquer ces petits bonheurs ? Et bien, il existe plusieurs méthodes mais dans cet article je vais me concentrer sur les trois actions que j’ai mises en place et qui ont fonctionné sur moi.

Introduction aux petits bonheurs

L’avantage avec les petits bonheurs, en dehors du fait qu’on retrouve notre âme d’enfant grâce à eux, c’est qu’ils se multiplient dès qu’on commence à les voir. On parle de quotient multiplicateur. En réalité, tu auras exercé ton cerveau à filtrer ces petites choses de rien du tout qui te mettent en joie. C’est un peu comme si tu décidais de mettre des lunettes à petits bonheurs, tu vas en voir partout et souvent !

Mais au fait c’est quoi “les petits bonheurs” ?

Les petits bonheurs peuvent porter tout un tas d’autres noms : gratitudes, kifs, et très certainement d’autres termes que je ne leur connais pas. Lorsqu’enfin on leur prête attention, ils nous remplissent de joie. Ton cœur se met à gonfler, ton regard pétille et ton sourire devient ultra bright 😁 Ils nous ramènent à l’instant présent et surtout ils nous font sentir vivants.

3 petits bonheurs qui ont reflété l’une de mes journées :

  • Pour les 90 ans de la mamie de mon chéri, j’ai réussi à trouver un bouquet de fleurs quasiment identique à celui que j’avais imaginé pour marquer ce jour. Tu peux même voir celui que j’avais en tête sur mon compte Instagram.
  • Le bisou de mon chéri avant que je ne parte dans mon bureau pour travailler. Il était tout doux et tout tendre. Juste comme je les aime.
  • Avoir ma soirée seule à la maison. J’adore ces soirées juste pour moi, et je suis heureuse d’avoir celle-ci devant moi.

La notion importante à intégrer : la régularité

Pour que cette méthode fonctionne, cela demande du temps, Il faut que ça infuse. On est toujours pressés et avec les nouvelles technologies, on a cette impression d’urgence permanente. MAIS nous ne sommes pas des machines, nous ne fonctionnons pas avec des algorithmes mathématiques. Nous sommes des êtres humains et tout apprentissage nécessite un temps d’infusion.

Tu verras dans une semaine tu auras déjà une vision différente de celle d’aujourd’hui. Tu auras réussi à voir tes petits bonheurs. Plus tu pratiqueras la méthode plus ça te semblera facile et intuitif. Un jour elle fera tout simplement partie de toi et de ta manière de vivre.

Tu es prêt-e ? c’est parti !

Suis le rythme des étoiles

rejoins la newsletter étoilée et découvre chaque mois des mails positif
et inspirants pour te relier aux énergies de la lune et du soleil

La méthode R.O.N : ma recette secrète

Je l’ai créée intuitivement pour moi, et je te la partage car je pense qu’elle peut t’être utile. Elle se matérialise par 3 verbes d’action : Ralentir, Observer, Noter. Soit la méthode R.O.N. Si tu veux pour t’en rappeler tu peux penser à Ron le copain de Harry Potter. Pour le coup, on est en plein dans le thème, car grâce à ma méthode tu feras entrer un peu de magie dans ta vie. Ces actions tu ne vas pas les faire toutes en même temps mais combinées dans une même journée, elles te permettront d’accéder à tes petits bonheurs.

1 – Ralentir

Tout d’abord, il va falloir que tu ralentisses un peu ton rythme de vie. Si tu débutes, tu te demandes peut-être comment t’y prendre et par où commencer ?

Tu peux décider de te donner un peu de temps le matin avant de partir ou avant que les autres membres de la maison ne soient levés. Tu peux également prendre quelques minutes entre midi et deux ou le soir quand tu rentres, avant le repas ou juste après. Choisis le moment qui est le plus confortable pour toi.

Ce moment, c’est un rendez-vous que tu te donnes avec toi-même. Tu vas en faire ce que tu veux, il est pour toi et uniquement pour toi. C’est TON instant à toi et rien qu’à toi.

Quelques idées d’instants pour soi :

  • Prendre un bain
  • Lire un livre / magazine / un article
  • Ne rien faire, juste respirer et laisser son esprit vagabonder
  • Regarder pousser ses plantes ou observer les passants dans la rue
  • Prendre son petit déjeuner dans le calme
  • Écouter de la musique
  • Jouer avec son animal de compagnie ou lui faire un câlin

Mettre en place ce petit instant dans ta journée va te permettre non seulement de ralentir mais également de te sentir plus calme au fil du temps.

2 – Observer

Dans une journée il se passe une multitude de choses auxquelles on ne prête pas attention. À certains moments tu peux te mettre en position d’observateur-trice. Non ce n’est pas difficile, c’est même très simple. Tu n’es pas tout le temps en train de faire quelque chose. Il y a de nombreux moments dans une journée que tu passes à attendre. Par exemple, tu attends à la caisse de la supérette, devant l’école des enfants, au feu rouge, chez le dentiste/médecin…

Dans ces moments-là, prends le temps d’observer ce qui se passe autour de toi. Un petit bonheur se cache peut-être dans le sourire de la caissière ou dans la poussière qui danse dans rayon de lumière.

Je te l’ai dit au début, les petits bonheurs se cachent partout, tout le temps. Par la suite tu les remarqueras aussi dans les autres moments de ta vie.

3 – Noter

Pour cette action-là, munis toi d’un carnet et d’un stylo, mais pas de feuilles volantes. Je te donnerai l’explication plus bas. Tu peux choisir un cahier de brouillon, un carnet qui traîne chez toi et dont tu ne savais pas quoi faire, en acheter un… là c’est toi qui vois.

De mon côté j’aime bien avoir de jolies choses, je trouve ça plus motivant, mais aucune obligation que ton support soit joli. Il va devenir un outil du quotidien et du moment qu’il remplit sa fonction de base, c’est parfait.

Place le carnet et le stylo sur ta table de nuit ou là où tu prends ton petit déjeuner/café/thé le matin. C’est toi qui vas choisir quand tu écriras dedans. Soit le soir avant de te coucher soit le matin avant/pendant/après le petit déjeuner.

Tu vas y écrire tes 3 petits bonheurs de la journée qui finit ou de la journée de la veille. Au début répertorier 3 petits bonheurs par jour, pourra te sembler beaucoup. Mais au fur et à mesure, tu y arriveras de plus en plus facilement. Parfois tu en auras même plus que 3, et tu pourras tous les écrire. Si toutefois tu n’arrives pas à écrire plus d’un petit bonheur ce n’est pas grave. Un c’est bien et c’est déjà super de l’avoir vu.

Consigner tes petits bonheurs, te permettra de les consulter en cas de baisse de moral. Ainsi tu aura ta «boîte à petits bonheurs» à portée de main pour ramener du positif dans ta vie et éloigner le négatif.

L’importance du support relié

Privilégier un support papier et relié est à mon sens très important pour 2 raisons. Premièrement, avec un support relié, tu ne risques pas de perdre des pages. Fini les feuilles volantes sur lesquelles on arrive pas à remettre la main.

Deuxièmement, les support digitaux, type smartphone, défavorisent d’être dans le moment présent et de revenir à soi. Combien de fois as-tu voulu regarder quelque chose sur ton téléphone et t’es-tu fait-e happer par une notification ? Combien de fois as-tu erré sur ton téléphone oubliant la raison exacte pour laquelle tu l’avais pris en main ?

Tu as maintenant toutes les cartes en main pour laisser entrer les petits bonheurs dans ta vie ! Alors dis moi, quels sont tes petits bonheurs du jour ? As-tu d’autres idées pour apprivoiser les petits bonheurs ?

Nadège •••★

Cet article t’a plu ?
Partage le sur les réseaux sociaux avec le #cainfuse !

3 actions pour voir petits bonheurs
etoiles bleues

De nouvelles idées de lecture

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page