Je te dévoile LE super outil multi usages et home made qui me sert à nettoyer la quasi-totalité des surfaces de ma maison. Ma recette est facile à faire et tout autant efficace que certains produits industriels.

J’en suis totalement fan et autour de moi, les personnes l’ayant testé le sont aussi. Malheureusement, il ne fait pas le café mais je lui pardonne car il fait tout ou presque. Mon super nettoyant porte le nom totalement renversant de Pchit Magique !

Pourquoi utiliser un produit fait maison ?

Le fait maison revient en force et implique donc de devoir fabriquer son produit. Certes cela va te demander un peu d’huile de coude, mais pas trop, car ma recette est vraiment très simple, et faire soi-même présente des avantage non négligeables.

L’assurance d’une composition saine

Avec tout ce qu’on trouve en magasin pourquoi se compliquer la vie à fabriquer son produit ? Tout simplement parce que si tu le fabriques toi même, tu sais ce qu’il y a dedans. Aujourd’hui, il est parfois difficile de déchiffrer les étiquettes des produits. Les termes utilisés sont bien trop compliqués pour une personne qui n’a pas de diplôme de chimie ce qui rend quasiment impossible de comprendre la composition exacte. D’autre part de nombreux produits contiennent des agents actifs nocifs pour la santé. Il y a des parfums, des additifs, des colorants, des perturbateurs endocriniens… et la liste est souvent longue en composants pour donner l’impression que c’est LE produit super efficace dont tu ne pourras plus te passer.

Victimes du marketing

Et l’écologie dans tout ça ? L’aspect écologique commence à se démocratiser mais honnêtement beaucoup de marques font passer des vessies pour des lanternes en pratiquant le green washing. Le green washing consiste à mettre en avant des éléments qui font croire que l’entreprise du fabricant est écolo ou que la composition est saine. En utilisant la couleur verte dans leur communication — couleur de la végétation — par exemple ou en précisant “sans paraben” ou “sans silicone.” Avons nous sérieusement besoin que l’on nous pointe ce qu’il n’y a pas dans le produit, alors que ce que l’on souhaite est de savoir ce qu’il contient ?

L’utilisation de ce type de pratiques me hérisse le poil. Si tu ne le sais pas encore, je suis très attachée au respect de la planète. J’ai fait de Ça infuse une entreprise engagée qui valorise le vivant et génère très peu de déchets. Tu peux d’ailleurs le suivre sur mon compte Instagram, j’y poste chaque trimestre la pesée des déchets non recyclables produits par Ça infuse.

Pense réutilisation

Il n’est pas utile d’acheter les contenants que tu vas utiliser. Tu peux tout à fait donner une seconde vie à un ancien pchit. J’ai tout de même un dernier conseil écologique pour toi : évite le sopalin jetable. Des micro fibres, ou des chiffons fabriqués dans de vieux draps si tu as l’âme d’une couturière, fonctionnent extrêmement bien. Lorsqu’elles sont sales : Hop ! à la machine à laver à 90°C avec un Litre de vinaigre blanc dans le tambour. En plus de faire une autre bonne action pour la planète, tu augmentes la longévité de ta machine à laver le linge.

Entre dans la marmite magique !

Les premiers modules de la formation Magie Élémentale OFFERTS
Qu’est-ce que la magie ? Et la magie élémentale ? Les lois de l’univers ? Les 5 éléments ⬇

Utilisation et recette

Tu vas vite comprendre pourquoi cet outil nettoyant multi usages est devenu mon produit miracle et ne porte pas le nom de pchit magique pour rien 😉

Comment utiliser le pchit magique ?

Comme je te l’ai annoncé au début de cet article, le pchit magique est polyvalent. Je nettoie quasiment toutes les surfaces de la maison avec. Pour illustrer mon propos, voici toutes les utilisations que je fais du pchit magique :

  • Nettoyage des surfaces planes : plans de travail de cuisine, salle de bain, tables et dépoussiérage de tous les meubles exceptés ceux en bois cirés.
  • Nettoyage des surfaces verticales : portes, portes de placard de cuisine, de salle de bain et des chambres, mais aussi carrelages muraux de la cuisine, de la salle de bain et vitres.
  • Nettoyage des sanitaires : robinetterie en inox, éviers et lavabos, battants de la cuvette des toilettes.
  • Nettoyages divers : vomi du chat sur le canapé ou le sol, dépoussiérages des ampoules et des interrupteurs.

5 ingrédients et c’est tout

Tu dois maintenant être impatient-e de savoir ce qui compose mon produit qui fait tout ou presque ! Pour fabriquer ton pchit magique il te faudra :

  • Un contenant qui fait Pchit que tu auras nettoyé, pchit à vitres par exemple. Fais tout de même attention de ne pas choisir un contenant avec logos dangereux dessus.
  • Du bicarbonate de soude alimentaire : il élimine les mauvaises odeurs, nettoie, décrasse et fait briller les chromes. Celui qui est rangé au rayon alimentaire est plus économique et tout autant efficace.
  • Du vinaigre blanc, appelé aussi vinaigre d’alcool : il est antiseptique, détartrant, dégraissant et désodorisant. Il est généralement rangé au rayon des huiles et vinaigres sur les rayonnages du bas.
  • De l’eau du robinet
  • Une huile essentielle Bio ou des pelures d’orange, de citron ou mandarines séchées (facultatif) : les huiles essentielles de lavande, d’Eucalyptus radiata ou de Tea tree ont des propriétés antibactériennes et antifongiques intéressantes à ajouter à la recette.

Préparation du pchit magique

Tu as réunis tous les ingrédient ? C’est parti mon kiki, on passe donc à la fabrication ! Les doses indiquées ici sont pour un bidon de 1,5 Litres. Ainsi j’ai toujours une petite réserve de produit sous la main que je transvase ensuite dans mon Pchit. Pour faire pareil, réutilise un bidon de lessive, il fera très bien l’affaire.

Les ingrédients sont à ajouter dans l’ordre car le vinaigre blanc mélangé au bicarbonate créé une réaction chimique qui mousse et qui cesse quand on ajoute l’eau.

Pour 1,5 Litres de produit :

  • ½ Litre de vinaigre blanc
  • 2 cuillères à café de bicarbonate de soude
  • 1 Litre d’eau
  • 10 gouttes d’huile essentielle ou quelques pelures d’agrumes séchées

Certaines marques proposent des produits respectueux de la planète et du vivant. J’ai pour ces dernières la plus grande admiration car leur démarche est en accord avec les valeurs que je prône. J’ai d’ailleurs testé des vernis à ongles naturels et j’ai sélectionné pour toi 6 idées de cadeau éthiques.

Tu sais maintenant comment réaliser un super outil de nettoyage maison qui fait tout ou presque dont tu connais la composition. Avais-tu déjà certains ingrédients chez toi ? As-tu testé ma recette ou souhaites-tu nous en partager une ?

Nadège •••★

Cet article t’a plu ?
Partage le sur les réseaux sociaux avec le #cainfuse !

Nettoyant maison multi usages
etoiles bleues

De nouvelles idées de lecture

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page